Etudiantes Prostituée Amiens

etudiantes prostituée amiens En 1835, une jeune Américaine du nom d’Amiesse de Chastre se retrouve arrêtée dans les bras de la loi à Paris alors qu’elle participe à un acte de prostitution. Elle a été jugée et condamnée pour avoir été une étudiante prostituée. C’est l’un des cas les plus connus survenus en France pendant la Révolution française. La partie malheureuse de cette histoire est qu’Amiesse n’était pas seulement une étudiante mais aussi une artiste. Certaines de ses peintures sont devenues très précieuses sur le marché de l’art aujourd’hui.

Il existe également une autre version de l’histoire qui implique Amiesse en tant que courtisane. Elle faisait partie d’un groupe de femmes qui se sont impliquées dans la prostitution pour gagner de l’argent dans la ville d’Amiens. Tout au long de sa vie, elle passera d’innombrables heures à apprendre l’art de la séduction auprès du plus célèbre des artistes masculins de l’époque.

En 1836, alors qu’elle passait des vacances bien méritées à Paris avec son mari et son frère, Amiesse fut arrêtée pour sollicitation par un policier français se faisant passer pour un homme d’affaires. Elle a été emmenée à la prison principale où elle a été jugée et reconnue coupable de prostitution. La peine entraînait une lourde sanction pécuniaire qui a ensuite été réduite par le président français. Bien que la peine ait expiré, elle n’a été réduite qu’à un an d’emprisonnement. La peine a été réduite en raison du fait que, en plus d’être une femme, Amiesse était également une très bonne étudiante qui pouvait beaucoup contribuer aux activités intellectuelles de son mari bien-aimé.

Categories: